Vous êtes ici

Centre-Ville

Beaucoup de villes -comme Strasbourg par exemple- qui ont fait des efforts pour la promotion de la bicyclette, ont conçu un centre-ville non-traversable pour les automobiles. Il s’agit en substance d’affirmer deux choses :

  • la voiture doit pouvoir se rendre partout, car il y a les livraisons, les personnes à mobilité réduite, les véhicules de secours, les taxis, etc ...
  • cependant, les voies du centre-ville ne doivent pas servir à traverser la ville, mais à simplement desservir tous ses lieux.

En effet, le centre-ville ne doit pas être un lieu de fort trafic, mais un lieu de vie agréable, sous peine de le voir déserté. Pour aller, par exemple, en voiture, du Pont d’En Vestit au boulevard Briand, on ne devrait pas pouvoir passer en voiture par la rue des Augustins, la place des Poilus, la rue de la Fusterie, la place Rigaud, et la rue des Carmes... Il faudrait obliger les voitures à passer par les boulevards périphériques.

Quels sont les aménagements, souvent simples et peu coûteux en centre ville, qui conduisent à cela ? C’est l’objet de cette rubrique. Profitez de notre site interactif, et répondez aux articles, donnez vos bonnes idées à Vélo en Têt.

Après 8 ans d'attente, le double sens cyclable est enfin arrivé rue Foch !

Les Cyclistes de Perpignan ont eu pour cadeau de Noël cette année la réalisation du double sens cyclable (DSC) sur la rue Maréchal Foch. Matérialisé par de nombreux pictogramme au sol, cela reste un cadeau un peu amer car il a fallu que Vélo En Têt défende, avec succès, ce dossier pendant 6 ans devant les tribunaux, pour demander l'application d'un décret de 2008 qui généralisait les doubles sens cyclables dans les zones 30 . L'objectif des DSC est de permettre aux cyclistes d'avoir des trajets directs non contraints par les sens uniques, et ainsi de favoriser l'usage du vélo.

Rubrique: 

Vélo en Têt insiste sur la piétonnisation de l'axe Foch/Augustins/Fusterie

Dans le cadre de la concertation sur la redynamisation de l'axe Foch/Augustins/Fusterie qui est ouverte depuis le 15 février (pour une durée indéterminée), une réunion publique a eu lieu le 2 mai 2016. Vélo en Têt y a insisté sur la nécessité de piétonniser ce secteur pour éviter le passage de 5 000 véhicules par jour (voir encadré en bas de l'article).

Rubrique: 

Ouverture de la passerelle sur la Têt !

Ca y est ! Depuis dimanche 21 juin, la passerelle tant attendue relie enfin les 2 rives de la Têt par un cheminement doux, sans aucune voiture ! Elle est destinée aux piétons, fauteuils roulants et cyclistes uniquement. Un bel ouvrage, élégant, où l'on peut pour la première fois sur un pont à Perpignan flâner tranquillement et circuler paisiblement.

Rubrique: 

Repenser la circulation en centre ville : intraversabilité et piétonnisation

Cela fait de nombreuses années que Vélo en Têt réfléchit sur l’évolution de la circulation en centre ville. En effet, le centre historique souffre depuis toujours d’une circulation de transit, puisque les lignes droites en sens unique permettent de le traverser plus vite qu’un contournement par les boulevards. Lors de la préparation de l’opération «Augustins plage» en mars 2012, notre comptage au niveau de la rue des Poilus montrait un trafic de 5000 véhicules/jour rue de la Fusterie ! Conjugué aux difficultés générales des commerces en ville, ce trafic inutile avec son lot de pollutions et d’insécurité pour les autres usagers de la rue, entraîne une désertification des rues des Augustins, de la Fusterie, ... quand on voit que les commerces de la zone piétonne résistent mieux.

Rubrique: 

Circuler (ou pas) à l'intérieur des Rondas

Les journées de l'atelier d'urbanisme(dont nous sommes membre) étaient cette année consacrées à la piétonisation. Nous y avons participé, et ces «journées» se sont prolongées par des travaux en commission sur plusieurs aspects du sujet.
Voici donc un résumé du travail de la commission sur la circulation à l'intérieur «des Rondas» (les boulevards qui ceinturent le centre).

Rubrique: 

Boulevard Clémenceau

La mairie et l'agglo PMCA ont organisé une réunion publique le 22 février pour présenter l'aménagement futur du Boulevard Clémenceau. Comme d'habitude on sent nos élus bien frileux quand il s'agit de retirer un peu de place à la voiture. Heureusement, quelques adhérents de Vélo En Têt sont intervenu pour les réchauffer !

Rubrique: 

Pages

S'abonner à RSS - Centre-Ville