Vous êtes ici

Piétonisation : en finir avec le dogme du "no parking, no business"

Alors que la réfection de la rue Jean Payra vient de débuter (elle n'accueillera plus que les bus et vélos à la fin de l'année), revient le débat de la piétonisation et plus largement le sujet de la place de voiture en ville.
La récente publication de Mathieu Chassignet (spécialiste en mobilités durables) sur Twitter, que nous nous proposons de vous retranscrire ici, est l'occasion de rappeler le non fondé des craintes des commerçants et de certains riverains à ce sujet.

Boulevard Jean Bourrat : un aménagement, deux analyses.

Si l'on peut apprécier d'avoir enfin une traversée de l'allée Célestin Manalt (entre le square Bir Hakeim et le parc de la sécurité routière) différenciée des piétons, mieux visible pour les véhicules motorisés, point qui était attendu depuis longtemps sur ce carrefour dangereux, on pourra remarquer que ce dispositif n'est pas suffisant pour réellement apporter un confort et une sécurité optimale aux cyclistes. Or, nous le savons, il s'agit là du point le plus bloquant à la mise en selle.

[Com' mairie] Suivi dossiers 2020, avis dossiers 2021 : notre mail à la Division Mobilité et Déplacements de Perpignan

Mail envoyé le 25 janvier 2021 à la Division Mobilité et Déplacements (DMD), copie à D. Tranchecoste, élu Mobilité à la ville de Perpignan.

Bonjour Messieurs,

Nous revenons vers vous suite à notre réunion du jeudi 17/12/2020.

Comme nous avons pu vous en faire part, nous sommes extrêmement contents d'être associés aux futurs projets dans la thématique mobilités, mais il est également important que nous puissions suivre les différents dossiers abordés ensemble dans le temps, et pouvoir continuer à échanger à leur sujet par la suite.

Rubrique: 

Basse : pour un projet 100% cyclable !

Le projet d'aménagement d'un cheminement cyclable le long de la Basse fait couler beaucoup d'encre. Vélo en Têt s'est prononcée plutôt favorablement sur le principe, parce que l'association propose depuis longtemps de s'appuyer sur les chemins de l'eau pour relier les quartiers de la ville entre eux par des liaisons sécurisées et directes, donc rapides : ce sont en effet trois conditions essentielles pour passer de 'quelques cyclistes' convaincus à une pratique plus répandue du vélo comme moyen de déplacement en ville.

Rubrique: 

Pages