Vous êtes ici

Vélo en Têt Perpignan fête ses 20 ans ! Le programme du weekend 1-2 octobre 2022

Début 2002 naissait Vélo en Têt, qui allait devenir au fil des années la voix des usagers de la bicyclette du département des Pyrénées-Orientales (66).

Vingt ans plus tard, forte de ses actions régulières en faveur du vélo, notre association est devenue un acteur incontournable de par son expertise pratique et technique, travaillant avec les collectivités et défendant encore et toujours les intérêts des mobilités actives.

 

Perpignan : "220 km d’aménagements cyclables", le retour !

En découvrant la première édition au printemps 2021, annonçant dans un premier temps un spectaculaire "220km de pistes cyclables", corrigé ensuite en "220km d'aménagements cyclables", nous avions décidé de ne pas faire de tort à une campagne pro-vélo qui avait le mérite d'exister. Mais le contexte est différent aujourd'hui vu le virage "pro-moteur" engagé par la Ville de Perpignan avec des opérations/animations organisées toute l'année dans ce sens, avec pour apogée un festival auto-moto sur 3 jours remplaçant l'événement national Mai à vélo...

Piétonisation : en finir avec le dogme du "no parking, no business"

Alors que la réfection de la rue Jean Payra vient de débuter (elle n'accueillera plus que les bus et vélos à la fin de l'année), revient le débat de la piétonisation et plus largement le sujet de la place de voiture en ville.
La récente publication de Mathieu Chassignet (spécialiste en mobilités durables) sur Twitter, que nous nous proposons de vous retranscrire ici, est l'occasion de rappeler le non fondé des craintes des commerçants et de certains riverains à ce sujet.

Boulevard Jean Bourrat : un aménagement, deux analyses.

Si l'on peut apprécier d'avoir enfin une traversée de l'allée Célestin Manalt (entre le square Bir Hakeim et le parc de la sécurité routière) différenciée des piétons, mieux visible pour les véhicules motorisés, point qui était attendu depuis longtemps sur ce carrefour dangereux, on pourra remarquer que ce dispositif n'est pas suffisant pour réellement apporter un confort et une sécurité optimale aux cyclistes. Or, nous le savons, il s'agit là du point le plus bloquant à la mise en selle.

Pages