Vous êtes ici

Vélo en Têt fait monter les candidats aux Municipales de Perpignan sur leur vélo !

Rubrique: 

 

Le parcoursavait été choisi pour souligner quelques points noirs : le passage souterrain de la gare qu’il faut prendre à pied, l’étroit double sens cyclable de l’avenue Général de Gaulle qui se termine brutalement sur un trottoir, le rond point du 4° pont où il n’y a plus de feux pour laisser passer les piétons et cyclistes en sécurité, des rues où on est étroitement mêlé au trafic automobile comme l’avenue de Bompas et le pont Joffre où les vélos se sentent vulnérables. En revanche le groupe a été constater avec satisfaction le début des travaux de la passerelle tant attendue sur la Têt entre le théâtre et l’avenue Torcatis, et l’onpouvait percevoir aussi le plaisir de pédaler librementsous le soleil dans les quelques tronçons sécurisés.

 

L’équipée s’est ensuite rendue place de la République pour que chaque liste donne son sentiment et expose brièvement son programme face aux attentes fortes des cyclistes. Vélo En Têt a remis à chaque candidat des propositions précises pour aménager « Une ville apaisée et un espace partagé ». Celles-ci sont déclinées en 6 points  (voir lien) :

  • Un véritable réseau cyclable à l’échelle de la ville et au-delà
  • Une véritable politique de stationnement et de location vélos
  • Piétonisation complète du centre ville ancien à l’intérieur des rondas
  • Des rondas supports de transports en commun et circulations douces
  • Des pars relais véritables lieux d’intermodalité
  • Une véritable offre de transport en commun

Les propositions de Vélo en Têt

Article dans l’Indépendant du 23/02/2014