Bienvenue sur le site de Vélo en Têt !

Vélo en Têt rassemble les cyclistes quotidiens ou occasionnels qui sont convaincus que le vélo est un moyen de déplacement pratique, agréable et sain, ainsi qu’une solution à la congestion et la pollution de la ville.

Pour adhérer, c'est ici !

Notre objectif est à la fois de défendre la cause des cyclistes, en demandant un meilleur partage de l’espace public, des aménagements sécurisés, des cheminements pratiques et lisibles, et de faire connaître le vélo comme moyen de déplacement, dans tous ces aspects pratiques, sans oublier la santé, le loisir et le plaisir. Vélo en Têt s’intéresse donc aussi aux parcours de long cours qui traversent notre département (Véloroutes et Voies vertes).

Nous défendons également les autres mobilités douces (marche, transports en commun) et l’intermodalité, en militant pour un urbanisme intelligent et humain dans notre ville.

Réaction à la polémique sur les infractions au code de la route que commettent parfois les cyclistes

Le Conseil national de la Sécurité routière a proposé le 8 décembre 2014 un système d'amendes aux cyclistes.

Bien entendu, Vélo En Têt encourage les cyclistes à respecter le Code de la Route mais explique ses positions par rapport à ce sujet.

Rubrique: 

Une avancée pour les Double-Sens Cyclables !

Après 4 ans de procédure, Vélo en Têt a reçu le jugement de la cour administrative d'appel de Marseille, devant laquelle elle contestait le déploiement incomplet des double-sens cyclables (DSC) en centre ville de Perpignan. La Cour a donné raison à l'association pour cinq des treize rues en litige. Le maire est enjoint de prendre un nouvel arrêté dans les six mois pour mettre en place les DSC sur l'axe Place Catalogne-La Basse via la place Bardou Job, et la rue Foch.

Indemnité Kilométrique

Récemment, la Sotranasa a présenté sa mesure expérimentale lors d’une conférence de presse : l'indemnité kilométrique pour ses salariés se rendant au travail à vélo. En effet, le Plan d’Actions pour les Mobilités Actives lancé le 5 mars dernier par le ministère du Développement Durable prévoyait une expérimentation de la mesure auprès d’entreprises volontaires. La Sotranasa fait partie des 19 entreprises française testant cette innovation.

Rubrique: 

La chaucidou arrive à Perpignan

Non, ce n’est pas le titre d’une nouvelle chanson mais l’abréviation de « chaussée pour les circulations douces ». Il s’agit d’un concept de répartition de l’espace de la chaussée, utilisé avec succès notamment en Suisse (depuis 1997).  Le terme technique est « chaussée à voie centrale banalisée (CVCB) ». Il s'agit d'une voie centrale sans marquage axiale destinée aux véhicules automobiles et de deux bandes latérales destinées aux vélos.

Rubrique: 

Pages