Vous êtes ici

Débats d'idées

Lettre à Monsieur le Maire.

Je me rends en ville la plupart du temps en deux-roues non motorisé et j'apprécie que soient enfin mis en place, en ce début d'été, les sens-interdits autorisés aux vélos ! Dommage qu'ils ne le soient que dans l'hyper-centre ville, puisque c'est dans la "banlieue" qu'il est très difficile voire suicidaire de rouler, avec le nombre impressionnant de ronds-points, le manque cruel de pistes cyclables et les habitudes déplorables du citoyen automobiliste perpignanais...On ne peut que se réjouir de cette initiative !

Rubrique: 

le Chemin de Fer en 1915

Quand on lit les documents d'étude du SCOT, on mesure combien la disparition des anciennes voies ferrées du Roussillon est une catastrophe écologique et économique. Les petites villes de la plaine et des vallées sont en effet devenues des
foyers de population importants, générant des flux pendulaires (déplacements quotidiens domicile-travail-domicile) vers l'agglomération perpignanaise.

Rubrique: 

Ecologie et investissement

Le Conseil Général et la Région investissent dans le réseau routier. De nouvelles voies de circulations ont projetées dans la plaine du Roussillon. La crise économique et le soutien de l'emploi pourraient justifier cette politique de « grands travaux » qui n'est, après tout, qu'un petit « new deal » à la sauce catalane et qui a donc pour lui la bonne logique keynésienne…
Qui, dans ces conditions, pourrait s'opposer au découpage et au bitumage de ce «croissant fertile» que fut la plaine du Roussillon ? Il s'agit, nous disent les décideurs, d'investissements générateurs d'emplois et de revenus… et donc, toute alternative apparaît comme antisociale. Discussion close.

Rubrique: 

Bus à Haut Niveau de Service

La ville de Perpignan, et la CAPM, vont améliorer le réseau de Bus,
en créant des voies de bus en site propre et en augmentant la
fréquence des bus, et la fréquentation par le public. Vélo en Têt s'en
réjouit, car nous demandons depuis longtemps que les modes alternatifs à la
voiture automobile individuelle soient favorisés : Transport en commun,
vélo, marche, ... Tout ce qui peut diminuer le nombre de voitures en ville
est bienvenu.
Quelques remarques cependant.

Rubrique: 

La communication

Avez-vous vu sur FR3 le Maire de Perpignan, à vélo, inaugurer une passerelle piétonne et cyclable qui doit permettrede franchir la rocade sud ? Il a profité de cette inauguration pour rappeler son profond engagement en faveur d'une ville cyclable. Et dans chaque parution du journal de la ville, il nous assure de la volonté de la mairie de développer ce mode de transport.

Rubrique: 

La ville se transforme...

Avec Lyon, Paris et Marseille qui mettent en place des locations de
vélo, on ne parle plus que de villes cyclables, de mobilité durable, de
la pollution des voitures en ville... Au cours de la semaine de la
mobilité, des sondages pleuvaient qui nous affirment que les citoyens
sont majoritairement prêts à utiliser des modes de déplacement
alternatifs à la voiture si on leur en offre le moyen.

Rubrique: 

LocoVelo

Développer une offre de location de vélos en ville, à la Gare, à la Fac, en centre-ville, est un moyen pour multiplier les vélos en ville, les rendre visibles et attirants, inciter un public non convaincu à tester facilement une alternative à la voiture.

Rubrique: 

Pages

S'abonner à RSS - Débats d'idées