Bienvenue sur le site de Vélo en Têt !

Vélo en Têt rassemble les cyclistes quotidiens ou occasionnels qui sont convaincus que le vélo est un moyen de déplacement pratique, agréable et sain, ainsi qu’une solution à la congestion et la pollution de la ville.

Notre objectif est à la fois de défendre la cause des cyclistes, en demandant un meilleur partage de l’espace public, des aménagements sécurisés, des cheminements pratiques et lisibles, et de faire connaître le vélo comme moyen de déplacement, dans tous ces aspects pratiques, sans oublier la santé, le loisir et le plaisir. Vélo en Têt s’intéresse donc aussi aux parcours de long cours qui traversent notre département (Véloroutes et Voies vertes).

Nous défendons également les autres mobilités douces (marche, transports en commun) et l’intermodalité, en militant pour un urbanisme intelligent et humain dans notre ville.

Enquête publique sur le SCOT « Plaine du Roussillon »

L'enquête publique relative au SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale) « Plaine du Roussillon » est en cours et continuera jusqu'au 26 juillet. Le SCOT est un document d'urbanisme qui détermine à l'échelle des 84 communes concernées un projet de territoire visant à mettre en cohérence l'ensemble des politiques en matière d'urbanisme, d'habitat, de déplacements et d'équipements commerciaux, dans un environnement préservé et valorisé. Le SCOT définit le cadre pour les documents d'urbanisme locaux comme les PDU (Plan de Déplacements Urbains) et PLU (Plan Local d'Urbanisme). Il est donc important que l'association Vélo en Têt et ses adhérents interviennent dans cette enquête.

Rec del Moli

Le “Rec del Moli” est un ancien canal d'irrigation qui prend son eau dans la Basse, et la mène jusqu'à Canet-en-Roussillon, en irriguant au passage les jardins Saint-Jacques et de Château-Roussillon, les plaines bordant la Tet en rive droite sous la cuesta quaternaire des Mas Miraflor et Carcassonne, les jardins Sant-Miquel au pied de Canet-en-Roussillon... Au pied du Castell médiéval de Canet, il a fait jadis fonctionner un moulin, bâtiment transformé aujourd'hui en habitation, mais dont l'architecture trahit encore la fonction d'origine.

une loi inutile ?

Les lecteurs réguliers de ce site se souviennent qu'en 2010, alors que dans les
zones 30 de France, toutes les rues devenaient obligatoirement à double sens pour
les cyclistes, la Ville de Perpignan (VdP) n'appliquait que partiellement cette
règle, excluant par arrêté municipal son application dans les principales rues
du centre [lire [l'article de l'époque->177). Nous avons alors engagé un recours au
tribunal administratif contre cet arrêté pour contraindre la VdP, sourde à nos

Rencontre avec PMCA et le CG

Réunion semestrielle avec :
- Perpignan Méditerranée Communauté d'Agglomérations (PMCA) représentée par M. Lionel Fara.
- le Conseil Général des P.-O. (CG66) représenté par
-Mme. Muriel Llugany, Ing. chargée de mission "Vélo-routes & Voies Vertes"
-
M. Jacques Martin, Direction des routes.
-* et M.Farines, chef du service routier départemental "Plaine-Littoral"
- Vélo En Têt (VeT):
-* M. Francis Pirat,
-* et M. Legaye (rédacteur de ce Compte-rendu).

Courez pour traverser !

Il me semblait avoir lu, dans la presse locale de juillet 2008 qu'une passerelle allait être installée sur la Têt, entre juin 2009 et octobre 2010. Le Théatre de l'Archipel est désormais opérationnel mais on accède toujours aussi mal au centre de la ville, en venant du Bas-Vernet, j'entends, par des moyens qualifiés de "doux"

Rubrique: 

Pages