Bienvenue sur le site de Vélo en Têt !

Vélo en Têt rassemble les cyclistes quotidiens ou occasionnels qui sont convaincus que le vélo est un moyen de déplacement pratique, agréable et sain, ainsi qu’une solution à la congestion et la pollution de la ville.

Notre objectif est à la fois de défendre la cause des cyclistes, en demandant un meilleur partage de l’espace public, des aménagements sécurisés, des cheminements pratiques et lisibles, et de faire connaître le vélo comme moyen de déplacement, dans tous ces aspects pratiques, sans oublier la santé, le loisir et le plaisir. Vélo en Têt s’intéresse donc aussi aux parcours de long cours qui traversent notre département (Véloroutes et Voies vertes).

Nous défendons également les autres mobilités douces (marche, transports en commun) et l’intermodalité, en militant pour un urbanisme intelligent et humain dans notre ville.

Voie verte de Céret à Amélie-les-Bains

Après la voie verte de l’Agly entre Rivesaltes et Le Barcarès et celle de Perpignan à Thuir, une troisième voie verte vient enfin d'être réalisée entre Céret et Amélie-les-Bains. En site propre, séparé de la circulation motorisée et avec un revêtement en béton sur sur toute sa longueur, cette voie emprunte le tracé de l’ancienne voie ferrée d’Arles-sur-Tech à Elne, dont tous les ouvrages (ponts, tunnels) ont été conservés.

Cette voie verte fait partie de la Véloroute Voie Verte du Pays Pyrénées Méditerranée et de l'itinéraire cycliste transfrontalier Pirinexus.

Succès de l'operation de gravage !

Vélo En Têt avec l’association étudiante Énergie Citoyenne, dans le cadre de la Semaine de l’Environnement , animait samedi 5 avril 2014 place de la République un atelier de réparation de vélos et une opération de gravage contre le vol : l’inscription sur la cadre du vélo d’un numéro figurant dans un fichier national (Bicycode) permet de lutter efficacement contre le vol de vélos.

Vu le succès de la journée, d’autres opérations similaires seront programmées.

Rubrique: 

Adhésion

Les adhérents de Vélo en Têt sont pour la plupart des cyclistes urbains, qui utilisent tous les jours leur vélo. Mais il y a aussi des gens qui y ont renoncé, des parents taxi qui amènent leur enfant au collège en voiture, et qui souhaitent voir revenir dans notre ville les conditions d'un transport sûr, calme et plaisant, à vélo, des conditions qui inciteraient des automobilistes à changer de mode de transport. Pour cela nous militons pour que soit reconnus les nombreux avantages de ce mode de transport, et pour que notre ville soit aménagée de façon à favoriser sa pratique.

Vélo en Têt fait monter les candidats aux Municipales de Perpignan sur leur vélo !

Samedi 22 février, la plupart des candidats ont joué le jeu. Notre association les avait invités à parcourir la ville à vélo « pour en apprécier eux-mêmes aussi bien les charmes que les difficultés » alors qu’ils briguent tous la direction de la Ville.

Rubrique: 

Vélo en Têt veut peser à l'approche des élections municipales de Perpignan

A l'occasion de la soirée ciné-vélo du 15 octobre, l'Indépendant publie dans son édition d'aujourd'hui un grand article sur cette soirée et la position de l'association sur la politique de la ville en matière d'aménagements cyclables à l'approche des élections municipales.

Rubrique: 

Grande soirée Ciné-Vélo le 15 octobre 2013

Vélo En Têt en partenariat avec l’association étudiante Energie Citoyenne a programmé une soirée spéciale au cinéma Castillet à Perpignan pour proposer en fin d’après-midi un atelier de réparation de vélos, gratuit, devant le cinéma (vu le succès, il a fallu faire la queue !)puis plus d’une cinquantaine de spectateurs a suivi la projection d’un documentaire sur l’histoire des Français à vélo « La Reine Bicyclette » de Laurent Védrine.Cela a permis d’engager une discussion pour souligner les nombreusesfaiblesses du réseau cyclable dans l’agglomération et redéfinir les aménagements souhaitabl

Rubrique: 

L'Echappée du zèbre 2013

Cette année encore Vélo En Têt s’est joint au festival Jazz Zèbre pour proposer une sortie musicale à vélo nommée « L’Echappée du zèbre ». Dimanche 6 octobre, plus de 90 cyclistes ont pédalépour assister à un concert dans le cadre millènaire du Monastir del Camp.

Le rendez-vous était fixé à 9 heures au pied du Castillet pour une balade de 24km par la piste cyclable de Canohès puis par des petits chemins à travers les vignes jusqu’à Passa. Le temps était magnifique et la vue sur le Canigou splendide.

Rubrique: 

Pages