Bienvenue sur le site de Vélo en Têt !

Vélo en Têt rassemble les cyclistes quotidiens ou occasionnels qui sont convaincus que le vélo est un moyen de déplacement pratique, agréable et sain, ainsi qu’une solution à la congestion et la pollution de la ville.

Notre objectif est à la fois de défendre la cause des cyclistes, en demandant un meilleur partage de l’espace public, des aménagements sécurisés, des cheminements pratiques et lisibles, et de faire connaître le vélo comme moyen de déplacement, dans tous ces aspects pratiques, sans oublier la santé, le loisir et le plaisir. Vélo en Têt s’intéresse donc aussi aux parcours de long cours qui traversent notre département (Véloroutes et Voies vertes).

Nous défendons également les autres mobilités douces (marche, transports en commun) et l’intermodalité, en militant pour un urbanisme intelligent et humain dans notre ville.

Pont Auchan : bon à prendre mais peut mieux faire

Nous avons appris par le «Journal de Perpignan» de la mairie et constaté sur le terrain qu'Auchan finançait une passerelle au dessus de la route d'espagne pour désengorger la sortie du magasin, passerelle qui serait également piétonne et cyclable. On ne peut que se réjouir d'un tronçon cyclable à cet endroit, même si l'on n'est pas dupe sur les motivations d'Auchan. Mais la création de ce 'bout' n'a pas été l'occasion de penser la liaison cyclable dans le secteur sud de Perpignan.

Rubrique: 

Vélo en Têt demande l’introduction du « cédez-le-passage cycliste » à Perpignan

Depuis début 2012, la réglementation de la signalisation routière donne la possibilité aux collectivités locales d’autoriser les cyclistes à réaliser un cédez-le-passage à la place d’un arrêt au feu rouge. En clair, cela signifie que le cycliste peut franchir un feu au rouge tout en respectant les dispositions du code de la route : céder le passage aux piétons et aux automobilistes qui ont le feu vert.

Rubrique: 

La Passerelle de la Têt : quelle utilité pour les cyclistes au quotidien ?

En lisant les publications de la mairie sur cet ouvrage on comprend qu'il s’agit avant tout d’une passerelle “de prestige”, avec la volonté de réaliser un bel ouvrage marquant le paysage. Vélo en Têt a toujours demandé que cette passerelle soit aussi utile pour les déplacements quotidiens, à pied et à vélo. Le vendredi 13 février, lors d'une visite de chantier pour les représentants des usagers, nous avons eu l'occasion de vérifier sur place si cet objectif était atteint et de poser nos questions aux responsables de la ville.

Pages