Vous êtes ici

Vélo En Têt rencontre la mairie de Perpignan

Ce compte-rendu a été rédigé par "Vélo En Têt", et soumis à la relecture de tous les participants.

Étaient présents :

  • M. Jean-Paul ALDUY, Maire

  • M. Lionel FARA, PMCA service aménagements.

  • M. Bernard FIGUERAS, M. Vélo de la ville de Perpignan

  • M. Marc GOVI, Responsable de la division Circulation

  • M. Philippe MARECHAUX, chef de Cabinet de M. le Maire.

  • M. Marcel ZIDANI, Conseiller Municipal Adjoint

  • Me. Claire BRUN-SERRURIER, association "Vélo En Têt"

  • M. Olivier BRUN, association "Vélo En Têt"

  • M. Thibaut LEGAYE, association "Vélo En Têt"

Étaient absents :

  • M. Jean-Charles REY, Directeur Général des Services Techniques - PMCA

  • M. Henri CARBONELL, Adjoint au Maire

  • M. Christophe DUFFO, Conseiller Municipal

La réunion a duré environ 1 heures et demi, entre 15h30 et 17h15

Voici les points abordés :

  • 1) Traversées de la Têt

-* 1.1) Par le 4ème Pont

-*
node article_spip 0 96 94 und 0 -à Monsieur le Préfet,

-Monsieur le Président de la Communauté d'Agglomération,

-Monsieur le Président du Conseil Général.

Habitant du quartier St Assiscle, je suis au cœur du grand chantier qui entourela construction de la nouvelle gare SNCF.

J'ai assisté ce jeudi 1 ° février à la présentation, à l'annexe mairie du quartier, de l'état actuel du projet d'aménagement.

Je viens de comprendre avec stupéfaction que serait construit un parking hors sol de 4 étages !

Quelle erreur ! Quelle horreur !

A Nîmes , A Montpellier, sur la place de la République de Perpignan , on vient de détruire ces immenses verrues de béton et on en reconstruirait une autre ?

NON.

A l'heure du réchauffement de la planète, de la fin des réserves d'hydrocarbures qui signent la mort à court terme du tout automobile partout et toujours, il faut changer de cap.

Non, il ne faut pas construire de routes supplémentaires, ni la rocade ouest, ni toutes les voies prévues autour de la ville qui vont l'enserrer dans un véritable carcan de goudron, de béton et d'acier.

Nous sommes dans un nouveau millénaire , les enjeux majeurs sont ailleurs; il est encore temps de ne pas faire.

Vous avez la responsabilité de construire les infrastructures de l'espace public de demain. Soyezvisionnaires,

dessinez nous un autre paysage urbain, donnez de la place aux transports en communs, aux déplacements à pied, à vélo...

Avez vous vu la gare d'Amsterdam et ces milliers de Vélos qui sillonnent la ville ?

Voyez les projets de la ville de Paris de fournir aux parisiens un parc de vélos, de privilégier toutes les alternatives possibles pour assurer ces transports de proximité.

Que fait on à Perpignan ? On construit des parkings hors sols, on construit des routes, on fait comme si rien n'avait changé, on n'a rien compris. Alors que dans le cadre du chantier de la gare TGV, on lance la construction d'un nouveau parking automobile hors sol à Perpignan, voici la réaction et la Lettre ouverte d'un habitant de Saint Assiscle. full_html
node article_spip 0 97 95 und 0

Rapport moral (Par Th. Legaye)

-Un Contexte fort :

Urgence de la prise en compte des problèmes d'environnement

Enjeu majeur : conférence sur le climat fin janvier et ses conclusions alarmantes

Prise de conscience générale, mondiale au niveau de tous les citoyens sur les enjeux

Problème supplémentaire de la sédentarisation et de l'obésité grandissante

Responsabilité des élus face à l'avenir. Prise de conscience par la signature du Pacte Ecologique des candidats à la Présidentielle

Décisions à prendre, choix clairs à opérer pour la circulation et l'urbanisme. Pas d'autre solution pour faire changer les habitudes(ex : Lyon, Paris, Londres ou autres plus petites villes)

-L'action de Vélo En Têt depuis 5 ans :

Vélo En Têt ne milite pas uniquement pour les cyclistes mais pour une meilleure qualité de vie : moins de voitures, plus de circulations douces = moins de pollution, moins de problème de circulation, moins de problèmes de santé. Association qui s'inscrit dans le Développement Durable

Vélo En Têt s'est développé, à partir d'un petit groupe motivé et très actif en une association de plus de 250 adhérents, signe de fortes attentes. Il y a de plus en plus de cyclistes en ville.

Vélo En Têt n'a pas ménagé ses efforts : elle a travaillé en partenariat avec la mairie pendant 5 ans (tout en restant indépendant et critique) : Nombreuses participations aux réunions, propositions d'aménagements, rendez-vous avec les techniciens, études précises etc...

-Des résultats dérisoires :

-* arceaux de stationnement,

-* petits bouts de pistes cyclables isolées

Développement des trottoirs partagés qui posent problème (voir plaquette éditée par la Ville et le mémoire d'une urbaniste)

Pas de concertation en amont, pas d'information sur les décisions (ex Panchot, Kennedy...)

La Ville n'a pas une attitude responsable. Elle n'a pas la réelle volonté de faire des choix courageux pour répondre aux problèmes posés. Contradiction : le candidat national du Parti Politique du Maire de Pepignan a signé le Pacte Ecologique et rien ne se passe au niveau local.

-* Pas de projet d'envergure pour la ville.

-* Pas de prise de responsabilité par rapport à l'avenir

-* Pas de Plan de Déplacements Urbains alors qu'il est obligatoire

Elle tient un discours complaisant, veut ménager tout le monde, les intérêts de tous sans voir l'intérêt collectif :

-* Continuer à développer le stationnement en centre ville, juste devant les commerces (voir les nombreux parkings)

-* Maintenir l'accès en voiture à l'hypercentre

-* Pas de plan de circulation.

-* Pas d'anticipation sur le développement de la population : du bricolage ou du colmatageface aux difficultés de circulation générale : Mas Balande par ex

-* Pas de respect de la loi sur l'air qui impose des aménagements cyclables à chaque réfection de voierie

-* Pas de PDE au niveau des services municipaux = la ville donne un très mauvais exemple au niveau de la gestion du transport en zone urbaine

  • Et maintenant ?

Nous avons vu les limites du partenariat et de l'espoir de vraies décisions. Grande inquiétude, personne ne relève un défi majeur

Pour faire pression puisqu'il n'y a pas de prise de responsabilité, faudra t-il en passer par des actions en justice sur le Plan Local d'Urbanisme, etle futur Plan de Déplacements Urbains ?

Les prochaines élections municipales seront-elles enfin l'occasion d'un projet ambitieux et enfin responsable face à ces problèmes majeurs ?

Rapport d'activité (par Cl. Brun).

Occasion de faire le bilan de 5 années d'activité pour Vélo En Têt

-Début 2002 : Naissance de l' association loi 1001 à partir de « Perpignan Environnement Urbanisme ». Manifestations régulières, articles de presse, propositions

-2003 : Constitution d'une activité régulière

-* Opération « Transformation de sens interdits en contresens cyclables », défilés

-* Participation à l'Atelier d'Urbanisme

-* Etude pour la mairie de l'aménagement du bd A. Briand

-2004 : Développement des activités :

-* Participation à différentes instances (A.U, Conseil de développement, Sécurité Routière...)

-* Avis sur les enquêtes publiques, articles, interviews

-* Nombreux courriers et demandes d'aménagements

-* Rassemblements,

-* Opération « vignette gratuite » (fausses amendes pour les stationnements sur PC)

-* 75 adhérents, premier bulletin annuel

-2005 : Renforcement des activités, nombreuses réunions, avis, consultations, médiatisation

-* 1° Rencontre avec la mairie : assurance bonne volonté de la Ville

-* Repérage des futurs stationnements vélos avec la Ville

-* Opération « commerçants » sensibilisation à l'intérêt de la piétonisation et du client à vélo

-* Défilé « Au boulot à vélo », stands divers, première « Fête du Vélo »

-* Opération « épaves » (stationnements tardant à venir)

-* 120 adhérents, deuxième bulletin annuel

-2006 : Présence permanente sur tout ce qui touche aux déplacements dans la ville

-* 2° Rencontre avec la mairie : volonté de ménager tout le monde

-* Interlocuteur à la Ville mais relances permanentes à faire sans grand résultat

-* Opération « mes courses à vélo », 2° « Fête du Vélo »

-* Opération « peinture de bande cyclable »

-* Plus de 200 adhérents, bulletins trimestriels

-2007 : Bilan d'un manque de responsabilité des politiques

-* 3° rencontre avec la mairie : pas de choix clair

Rapport financier (par A. Osland).

Bénéficiaire. Nombre d'adhérents en forte augmentation (importance du nombre d'adhérents que l'on représente), pas de subventions (permet indépendance totale), pas de gros frais (matériel d'exposition, reprographie)

Election du bureau

Maintien du bureau actuel à l'unanimité

-* Président : Thibaut Legaye

-* Secrétaire : Claire Brun-Serrurier

-* Trésorière : Astrid Osland

Calendrier

  • Prochainement : Conférence de presse reprenant ce qui a été dit.

  • 2 mars :Réunionà l'initiative du Conseil Général : occasion de parler du cahier des charges pour les

collèges, du réseau départemental etc.. (L'idée de proposer de la location fera l'objet d'une autre réunion).

  • Dimanche 11 mars : Balade avec distribution de chocolat chaud.R.v. à 10h00 devant l'église Saint Martin, av. Panchot.

-31 mars : Salon du 2 roues

  • 5 et 6 mai Salon Rêve de Nature (ancien Primavera) Décision de ne pas tenir de stand mais exposition

et distribution de tracts

  • Courant mai : Balade à prévoir

  • 1er we de juin : Fête du vélo, fête nationale . Décision de ne pas créer l'animation habituelle mais de faire

un stand et une manifestation revendicative en centre ville, éventuellement terminée par un apéritif festif.

Divers

-Dossier gare TGV :

Nous suivons de près le projet. Il est prévu 2 locaux de consignes pour les vélos, un

au rez de chaussée (30 places) à l'entrée de la gare côté Saint Assiscle, dépendant de la mairie, et un autre

dans le parking souterrain (40 places, qui pourra être agrandi suivant les besoins)

Nous pensons qu'il faudrait d'ores et déjà prévoir un point de location qui n'a pas encore été envisagé.

Il y aura un passage piéton de 8m de large sous la gare pour relier Saint Assiscle à l'av Charles de Gaule

mais les vélos devront y mettre pied à terre.

Il aura une piste cyclable côté Saint Assiscle qui rejoindra celle de Thuir par deux accès différents

-Ouverture d'un dépôt-vente de matériel de sport dont des vélos à Pollestres. Nous ferons sur le site un

point sur les possibilités d'acheter du métériel d'occasion.

-Saint Estève : information, le conseil municipal des jeunes demande des pistes cyclables : il y a donc une forte attente.

-Université : Prévoir une sensibilisation des étudiants (atelier de réparation, info sur stand..)

Une étude a été menée par un groupe d'étudiants, des contacts vont être pris avec la direction de l'Université pour davantage d'aménagements. NULL full_html
node article_spip 0 98 77 und 0 "Vous voulez vendre ou donner un accessoire ou des pièces ?

Posez votre annonce ici en cliquant sur "Répondre à cet article". Elle devrait au minimum proposer :

-la description de la pièce,

-éventuellement sa marque,

-son age,

-son état,

-son prix.

Vous donnerez aussi toujours un moyen pour les personnes intéressées de vous contacter (votre e-mail, votre tél...). En aucun cas "Vélo En Têt" ne servira d'intermédiaire dans un échange. Les personnes intéressées contactent directement le vendeur, ou le donneur, et évitent de le questionner sur ce site en répondant à son message.

Enfin, si votre pièce est vendue, précisez le ici en cliquant sur "Répondre à ce message" sous votre propre annonce. Merci... et Bons échanges !

Pour déposer une annonce, cliquez sur "Répondre à cet article".